Favoriser le développement de nouveaux modes de déplacement

Aujourd’hui, les déplacements entre Sénart et Melun sont majoritairement effectués en voiture, ce qui engendre une congestion sur les grands axes routiers et à proximité des zones commerciales du territoire. La circulation routière participe à la pollution atmosphérique, des actions sont engagées sur les grands axes routiers comme la limitation de la vitesse. Des alternatives en matière de déplacements doivent être proposées pour participer à l’amélioration de la qualité de l’air. Le T Zen 2 se positionne comme tel : son parcours propose une liaison directe entre Sénart et Melun. Il offre alors une réelle alternative à la voiture avec des gains de temps garanti grâce au site propre, un confort et accessibilité pour tous…

De plus, le projet de T Zen 2 s’inscrit dans une logique d’urbanisation durable et de qualité dans laquelle les deux agglomérations se sont engagées. Il a également pour objectif de rendre les transports collectifs plus attractifs, conformément aux objectifs fixé par le Plan de Déplacement Urbain d’Ile-de-France et le Projet départemental de territoire (chantier 2 : Développer et innover : de nouvelles clés pour la mobilité)

Ainsi, il offre une alternative de déplacement en connectant les pôles urbains existants et les nouveaux quartiers par d’autres moyens que par le réseau routier. Indirectement, l’environnement sonore et la qualité de l’air en seront d’autant plus améliorés. Le projet de T Zen 2 intègre la création de pistes cyclables sur la majeure partie du tracé et à rendre plus confortables les espaces réservés aux piétons.

De plus, en assurant une connexion avec les gares du réseau ferré existant et les transports en commun avec Evry et Corbeil, il favorise l’intermodalité entre les modes de transport alternatifs à la voiture.